Les conseils de Tonton Francky

Les conseils de Tonton Francky

Episode I

Vous avez lu notre premier épisode sur le coton ? Ça vous a plu ? On vous laisse encore un peu digérer toute cette technique avant de vous dévoiler l'épisode II.

En attendant, voici la rubrique de Tonton Francky, qui répond à vos questions : comment entretenir son jean ? Endroit, envers ? Faut-il laver son jean en machine ? À quelle température ? Voici ses conseils sur la vie de votre jean.


LE JEAN SE « DONNE », késako ?


Quand votre jean est neuf, sa toile ne s’est pas encore adaptée à votre corps. La preuve, vous pourrez le plier en deux parties bien superposables. Il sera serré et raide au porté - surtout pour un brut selvedge, qui pourra même vous faire souffrir pendant quelques semaines.

Avec le temps, la toile va se détendre pour s’adapter à vos formes et vos mouvements. C’est en cela que votre jean se « donne » à vous !
Pour éviter que votre jean devienne trop grand après s’être « donné », pensez à le choisir un peu ajusté lors des essayages. Il sera au top au bout de quelques jours, voire quelques heures !
S’il s’est trop « donné » avec le temps, vous pourrez lui faire un « reset » en le lavant et éventuellement en le passant au sèche-linge.


IL NE FAUT PAS LAVER SON JEAN. Hérésie ou réalité ?


Les puristes vous diront qu’il ne faut jamais laver son jean. En effet, quand on achète une super pièce en selvedge japonais et qu’on veut soit la garder brute soit la patiner au porter, les puristes font ce choix. Je vous conseille néanmoins d’éviter de laver votre jean trop souvent. Le brut va perdre son côté brut qui lui donne son charme et les couleurs délavées vont continuer de se délaver – car c’est là la finalité de l’indigo.


Mais c’est sale, direz-vous ? En fait pas vraiment : pensez à aérer votre jean après chaque porté, en le retournant et en le secouant vigoureusement par la fenêtre. Vous verrez plein de poussières - squames de peau qui s’envoleront.
Les bactéries s’en nourrissent et c’est ça qui fait que votre jean sent mauvais. Laissez le respirer dehors toute la nuit, et vous verrez que ça ira tout bien. Certains mettent leurs jeans au congélateur pour tuer ces bactéries, et certaines marques très pointues donnent même un sac congélation avec leurs jeans.

Bon, si vous avez renversé du café dessus, c’est une autre histoire…


BON, ET SI JE DOIS LAVER MON JEAN ? Je fais comment ?

D’abord, il faut éviter de laver son jean trop souvent. Néanmoins, si vous n’avez pas le choix, pensez aux petits trucs suivants :

  • Déroulez les revers s’il y en a, sinon ils seront marqués
  • Privilégiez des cycles de lavages courts type 30 minutes maxi
  • Ne dépassez pas 40°C (30°C ou froid suffisent)
  • Ne surchargez pas votre tambour : 2 ou 3 jeans maxi, sous peine d’avoir  des marques (veinules, cassures) sur vos jeans
  • Retournez votre jean si vous voulez le garder clean et foncé, laissez-le à l’endroit si vous voulez accentuer sa patine
  • Séchez à plat sur une corde, ou au sèche-linge si votre jean est devenu trop grand (ou que vous êtes trop pressé, mais attention aux retraits)


Ha, le coup du vinaigre ou du sel dans la baignoire pour fixer la couleur, ça ne marche pas 😉!

 

Instructif, n'est-ce pas ? Si vous voulez aller un peu plus loin, vous pouvez retrouver nos autres conseils beautés ici.  

Vous avez d'autres questions sur la vie de votre jean ? Vous souhaitez aborder d'autres sujet ? L'ourlet ? Les passants ? Les revers ? Envoyez nous vos questions par e-mail ou via Facebook ou Instagram.
Nous les transmettrons à notre Tonton Francky national 😃 !!

Précédent Suivant